Lelia

 

Je t'ai attendue, mais ne t'ai pas encore vue,
Et oui ! Une fille de plus dans la famille…

Toi, petite humaine, fragile comme la porcelaine,


Au dessus du berceau, derrière les rideaux,
Il y a ta présence, une belle récompense,

Mais dans la chambre, de couleur ambre,
En imaginant ton visage, je ne vois qu'un mirage.


Le jour viendra où l'on se verra,
En attendant, ferme tes paupières, face à la lumière.
La vie est pleine de folies, je souhaite que la tienne soit une douce mélodie.
Il est des destins pleins de chagrins, je souhaite que le tien soit divin.
A toi ma nièce, ma jolie pièce.

 

Merci ma soeur pour cet être précieux
Qui malgré les pleurs nous rendra heureux

 

Erika

 

 

 

 

 

 

 

 

Précédent Suivant