FRANCAIS
 
ENGLISH
Exeptionnellement cette page sera traduite simultanément en anglais ... : Je n'excelle pas dans cette langue.... Je vous présente donc d'ores et déjà mes excuses pour cette mauvaise traduction : Je suis fière de l'attitude du gouvernement français et des Autres Pays qui ont oeuvré pour la liberté et la diplomatie.

Combien de victimes innocentes devront verser leur sang pour qu'enfin cette guerre inutile cesse ? Combien de cris de liberté devront être lancés par les populations du monde entier pour qu'enfin le gouvernement de G.W. Bush arrête le massacre ?

Dites Non à la guerre, dites Oui à la Vie....

 

Sorry for my bad english, but I'm French and I am proud of the attitude of the French government and of the Others Country for the freedom and the diplomacy.

How much innocent victims should shed their blood so that finally this useless war stops ? How many shouts of  freedom should be thrown by the populations of the whole world so that finally the government of G.W. Bush stops the massacre ?



Say No to the war, say Yes to the Life....

 

 

 

 

La Lune pleure

 

 

Crying Moon

 

La lune, ce soir, pleure encore
Les corps qui crient sans effort.
Cette nuit, des pluies d'acier,
Au pays chaud sont tombées.

Des lames en sang ont coulé,
Sur les plaies qui s'ouvraient.
Cette nuit, des pluies d'acier,
La lune ont fait sombrer.

La lune, souffre en son Ame,
De la Terre, l'espoir elle rêvait,
Mais de son ciel noir, les larmes
Ne peuvent apaiser l'acier.

Pour des Hommes rêvant de pouvoir,
D'autres aux services du devoir,
Son manteau rouge elle a enfilé,
Cette Ronde éplorée, qui nous veillait.

Aux pays chauds sont tombés
Cette nuit des pluies d'Acier,
Les corps qui crient sans effort,
La lune, ce soir, les pleure encore.

The moon, this evening, still laments
The bodies which shout effortlessly.
This night, rains of steel,
In the warm country fell.

Blades in blood poured,
On the wounds which opened.
This night, rains of steel,
The moon made sink.

The moon, suffers in its Soul,
Of the Earth, the hope it dreamed,
But from its black sky,
Ttears can not calm the steel.

For Men dreaming about power,
About the others to the services of the duty,
Its red coat it threaded,
This tearful Round dance, which watched over us.

In the warm countries fell
This night the rains of Steel,
The bodies which shout effortlessly,
The moon, this evening, still laments them.

Eva Eva

 

Retour Accueil